VISAGE & CORPS

Je t’emmène avec moi au hammam !

19 avril 2016
hammam

 

 

Attrape un sceau ou deux, une kessa (un gant en crin) et un pot de savon noir et suis-moi, je t’emmène au hammam ! Mais attention hein, pas n’importe quel hammam ! Un hammam typiquement maghrébin, celui que toute personne d’origine maghrébine a connu ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. Celui dans lequel notre maman nous a forcés à nous rendre étant petit. Tu vois duquel je veux parler ?

Que tu sois maghrébine ou non, peu importe, je t’embarque dans ma galère et tu n’as pas le choix ! (C’est trop tard, tu as commencé à lire, t’es obligée de continuer…si.)

Mais avant ça, il faut que tu saches à quoi t’attendre, je tiens à te préparer psychologiquement. Croie moi, l’article que tu t’apprêtes à lire n’est pas des plus glamours…

En arrivant, nous allons tranquillement déposer nos vêtements au vestiaire et la gentille madame à l’accueil va très certainement nous donner les clés du casier nous lâcher un « mat khafi walo, n’rod l’bèl » ce qui veut littéralement dire « n’ai pas peur, je fais attention » et qui en jargon marocain veut dire « t’inquiètes, je surveille ! » Bref, jusque ici tout va bien.

Une fois nos affaires mises entre de bonnes mains, c’est parti, il est temps d’ouvrir la première porte du hammam (oui parce que, il y a plusieurs portes et donc, plusieurs salles, de la plus fraîche à la plus chaude, un truc à la crescendo quoi).

En poussant la première porte, tu t’attendras sûrement à voir des pétales de roses étalées sur le sol, des tables de massage, des femmes avec des serviettes autour de leur taille allongées sur ces mêmes tables en train de se faire masser avec douceur et qui se détendent. Tu t’attendras probablement à voir un sauna à ta droite (ou à ta gauche, j’en sais rien). Peut-être même que tu t’attendras à être reçue par une gentille dame qui te proposera un verre de thé à la menthe et quelques pâtisseries en attendant ton tour pour te faire masser.

HAHAHA laisse-moi rire et laisse-moi te dire la vérité très chère lectrice, il faut que tu saches. *On rembobine*

Attend toi plutôt à voir des touffes de cheveux à la place des pétales de rose, des seaux d’eau remplis à ras bord un peu partout dans la salle, des petits enfants qui crient partout et qui s’amusent à glisser sur le sol. Des femmes entièrement nues (beeeerk) assises sur leurs tabourets en face de leurs robinets individuels (oui, c’est comme ça que ça fonctionne) et d’autres femmes assises derrière elles en train de leur hok (frotter) le dos énergiquement avec un gant en crin en mode :

 

*PAUSE*

Je tiens à faire un petit aparté avant de poursuivre l’article. Qu’est-ce que c’est que cette image ? Mdr Je l’ai eu dans le paquet d’un gant en crin que ma maman a acheté. Elle m’a mise K.O (avoue, toi aussi). On dirait deux vieux amis en mode :

 

Bref, ça résume totalement la situation à laquelle il faudra t’attendre si toutefois, tu mets les pieds un jour dans un hammam de ce genre.

Revenons-en à nos moutons.

En résumé, la première salle n’était pas ce à quoi tu t’attendais ? Attend un peu que je te parle de la seconde.

Vas-y je t’en prie, pousse la porte.

Purée, qu’est-ce qu’il fait chaud ! Et là, tous les regards se posent sur toi. Tous, absolument tous. Tu en as même qui arrêtent de vaquer à leurs occupations hokistiques (ne cherche pas la définition de ce mot, il n’existe pas).

« Mais pourquoi elles me regardent celles-là ? Je vais leur faire boire leur shampoing, elles ne vont rien comprendre ! » Tu te diras.

Je vais t’expliquer pourquoi tu auras l’impression d’être une bête de foire, c’est très simple :

Tu es la seule qui aura gardé tes sous-vêtements et une serviette de bain sur toi. Voili voilà !  Ben oui, être la seule « habillée » dans une salle où toutes les femmes sont nues, c’est pas normal vois-tu ?

Donc oui, elles sauront d’office que tu n’es  pas« de là-bas » et que tu es totalement mal à l’aise. Tu te rendras vite compte qu’elles ne sont pas méchantes pour un sou et que l’une d’entre elles viendra te proposer ses soins. Oui, elle te proposera gentiment de te frotter le dos. Tu auras à peine le temps de comprendre ce qu’elle te dit que tu seras déjà à terre, à plat ventre sur un tapis tout dégueu qui aura probablement fait le tour du hammam au calme.

Et c’est là que commencera un doux massage la séance de torture. Elle va te frotter le dos et le corps tout entier avec son gant en crin d’une manière que tu n’oublieras jamais. Je t’épargne les détails, je ne voudrais surtout pas te faire flipper.

Bref, je préfère éviter de t’emmener dans la dernière salle qui est la plus chaude des trois, je ne pense pas que tu sois prête à y aller. Ce sera pour une prochaine fois in sha Allah, t’inquiètes.

En sortant du hammam, nous allons tranquillement récupérer nos affaires et nous installer sur les bancs à l’entrée afin de nous vêtir aux yeux de toutes (laisse tomber, c’est horrible). Puis, nous prendrons un petit gazouz une petite collation pour nous remettre de tout ça. Ce sera un Fanta fraise pour moi.

Et toi, tu prends quoi ?

 

PEACE

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Tuniçoise 21 avril 2016 at 18 h 15 min

    Haha j’ai adoré ! C’est tellement ça le hamam mais en même temps on ne s’arrête pas d’y aller 🙂

  • Leave a Reply